Les bonnes idées n’ont pas de couleur, seul compte le bien commun !

« Les Libres » fédèrent les mouvements et partis politiques indépendants du canton de Vaud. Y sont engagés des femmes et des hommes sans étiquette de parti s’intéressant à la gestion de nos communes et de notre canton. Nous œuvrons pour la liberté du débat, la culture du dialogue, la transparence et l’émergence d’une approche politique affranchie des dogmes.

Les bonnes idées n’ont pas de couleur, seul compte le bien commun !

Pour faire passer nos idées nos quatre députés ont tissé des liens tantôt avec la gauche tantôt avec la droite, créé des ponts, soutenu leurs propositions chaque fois que nous les jugions pertinentes. La couleur politique importe peu, c’est le bien commun qui prime. Notre groupe joue le rôle d’un contrepoids qui permet de contribuer aux bons équilibres.

Les bonnes idées n’ont pas de couleur, seul compte le bien commun !

Nos propositions pour le canton de Vaud se concentrent sur trois axes principaux : liberté, solidarité et consommation responsable. Nous insisterons, comme nous l’avons déjà fait, sur une maîtrise de la croissance démographique par une promotion économique ciblée : elle doit se focaliser sur des entreprises qui font essentiellement appel à des ressources locales.

Notre mouvement défend une société humaniste

Nos actualités

Romanel Libre accède pour la première fois à la Municipalité

Romanel Libre accède pour la première fois à la Municipalité

Pour la première fois de son histoire, Romanel Libre accède à la Municipalité. Jennifer DAGON a été élue dimanche au 1er tour d’une élection complémentaire par 349 voix contre 283 à son adversaire PLR Henri Pisani. L’heureuse élue a réussi a dépasser la majorité absolue au 1er tour pour 6 voix.  Ce scrutin faisait suite à la démission du municipal Luigi Mancini, PLR dissident élu en 2016 sous l’étiquette 1032 *Notre Village* puis réélu sous les mêmes couleur en 2021.

lire plus
Des suppléants au parlement vaudois pour lutter contre les fauteuils vides

Des suppléants au parlement vaudois pour lutter contre les fauteuils vides

Trois députés, Yannick Maury (Les Verts) Joëlle Minacci (Ensemble à gauche/POP) et la bellerine Circé Barbezat Fuchs (Les Libres) proposent d’introduire un système de suppléance au Grand Conseil vaudois. L’objectif est de lutter contre les fauteuils vides et renforcer la démocratie parlementaire. Ci-dessous, le texte de leur proposition qui a été renvoyé à l’examen d’une commission et qui s’il est accepté par la suite par le parlement, exigera une modification de la Constitution.

lire plus
Les communes toujours laissées pour compte

Les communes toujours laissées pour compte

Le Conseil d’Etat sous l’impulsion de la droite majoritaire joue au Père Noël: 250 millions de baisse fiscale pour les ménages (surtout les mieux lotis), 400 millions pour la transition énergétique et le plan climat. Et les communes? Le Conseil d’Etat s’en tamponne le coquillard. Pas un mot. Elles sont toujours quantité négligeable.

lire plus

Restons en contact